ovulation

Une étude réalisée par le Dr David Greening, gynécologue-obstétricien affirme qu’avoir des rapports sexuels à fréquence de 7 fois par semaine, augmente les chances de tomber enceinte.

Réalisée dans un centre pour l’infertilité et la fécondation in vitro en Australie, cette étude a vu la participation de 118 hommes dont la qualité du sperme était jugée inférieure et médiocre. Le rôle des participants était d’éjaculer chaque jour et cela sans aucun changement de leur mode de vie habituelle.

Des spermes de meilleure qualité

A la fin de l’étude, le Dr Greening a constaté que leur indice de fragmentation de l’ADN, indice qui sert à évaluer l’ADN du sperme, était de seulement 26% en comparaison à un indice de fragmentation de 34% avant l’étude. Plus l’indice est faible, plus la qualité du spermatozoïde est meilleure. On qualifie un sperme de mauvaise qualité lorsque l’indice de fragmentation affiche un taux supérieur à 30%. Entre 20 et 26 %, on parle de sperme hétérogène, donc de qualité convenable.

Autre découverte : la mobilité des spermatozoïdes étaient légèrement en hausse en cas d’éjaculation quotidienne. Cette amélioration de la qualité du sperme encourage ainsi la bonne pénétration des spermatozoïdes dans l’utérus de la femme. Le Dr Greening recommande donc des rapports quotidiens pendant la période précédant l’ovulation, moment plus probable de concevoir un bébé.