senior depression

Les chiffres dévoilés par la Direction de la Recherche des Études de l’Évaluation et des Statistiques montrent que les plus de 60 ans sont touchés par les symptômes dépressifs. Le risque de suicide est même cinq fois plus élevé que celui observé chez les 15/24 ans. Cet état est souvent lié à la santé ou à la perte d’autonomie.

Une perte d’autonomie est toujours problématique

Lorsque les années défilent, il est toujours difficile de constater que les déplacements deviennent de plus en plus laborieux. Les seniors ont alors besoin d’un tiers pour les accompagner lors de la réalisation de certaines tâches quotidiennes comme l’entretien de la maison, les courses et la toilette. Ils peuvent être amenés à abandonner une moitié de leur logement lorsque les pièces qui sont situées à l’étage deviennent inaccessibles. Avec un fauteuil roulant ou une canne, il est complexe de se déplacer sans avoir la crainte de chuter. Le monte escalier peut résoudre une partie des problèmes des personnes âgées puisqu’ils redonnent de l’autonomie en permettant de donner à nouveau accès aux étages d’une maison sans assistance.

La dépression entraîne aussi le suicide chez les seniors

Se voir diminué et de plus en plus isolé pour les seniors qui n’ont pas la chance d’avoir des proches à proximité peut conduire certains seniors à un état dépressif qui peut s’amplifier avec les années. Plusieurs facteurs de risque expliquent cet état de fait et ils sont à l’origine d’un profond mal-être. L’étude de la DREES dresse un constat alarmant pour le taux de suicide qui est :

  • 5 fois plus élevé chez les personnes de 65 ans
  • 10 fois plus important pour les seniors de 85 ans

Les hommes qui vivent seuls sont même les plus concernés par cet état dépressif qui se caractérise par l’apparition de plusieurs symptômes :

  • Une profonde tristesse
  • Une fatigue intense
  • Des troubles du sommeil
  • Un sentiment de dévalorisation
  • Un ralentissement intellectuel

La santé est alors touchée, mais, comme pour les jeunes ou les adultes actifs, il est possible de la soigner.

Réaménager le logement pour améliorer les déplacements

Lorsque l’isolement et la perte d’autonomie sont responsables de ces symptômes, il suffit de transformer le quotidien en réaménageant l’ensemble de la maison. La hauteur des meubles peut être réduite, la salle de bain devient moins dangereuse avec une douche à la place de la baignoire, une alarme permet de détecter les chutes et un monte escalier électrique améliore les déplacements au cours de la journée. Grâce à un siège sécurisé et confortable, les seniors accèdent aux étages avec facilité compte tenu du fait que cet équipement s’adapte à tous les besoins.