Le CeNGEPS, agence de moyens, a choisi de s’appuyer sur les inter-régions hospitalières de recherche clinique (GIRCI), notamment via 7 Points
de contact inter-régionaux, pour déployer ses actions à l’échelle nationale.

La création des DIRC

Avant 2005, la fragmentation du tissu hospitalier était particulièrement importante avec 900 établissements publics de santé
en France. Cela rendait très difficile la création d’une synergie globale de la recherche clinique.

Dans ce contexte et pour favoriser cette dynamique globale, 7 inter-régions de recherche clinique ont été créées
en 2005, sur le modèle des inter-régions hospitalo-universitaires (circulaire DHOS/OPRC n°252 du 26 mai 2005).

La DIRC, constituée de l’association des Délégations à la recherche clinique et à l’innovation (DRCI) de chaque CHU
de son territoire, concilie à la fois l’écoute et l’association de tous les opérateurs de recherche clinique de terrain
et la capacité de déterminer un projet collectif cohérent.

Evolution des DIRC en GIRCI

La Circulaire DGOS PF4/2011/329 de Juillet 2011 a prévu la transformation de chaque DIRC en Groupement inter-régional de recherche clinique et d’innovation (GIRCI). Ce dernier est matérialisé par une convention impliquant les établissements de l’inter-région pourvus
d’une DRCI et dans l’idéal tous les établissements de l’inter-région ayant une activité de recherche identifiable via les indicateurs
utilisés pour les MERRI.

Cette décision s’appuie sur les nouveaux outils issus de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » et a pour vocation de donner une impulsion
nouvelle à la recherche clinique et à l’innovation dans les établissements de santé.